[Quête] La voie du Wukang / La voie du Wukin

Vous entendez un ricanement derrière vous.

Dialogue si vous êtes associés à Tiliwan

Kitsou mystérieux :
Hi hi… Mmmpfff… hic Tu es vraiment ridicule à avoir choisi de l’arrêter… hic De toute façon, tu n’y arriveras jamais… marmonne

Vous l’ignorer.

C’est ça, oui… Tu sais quoi ? hic Tu devrais aller montrer aux dragons à quel point tu es médiocre et misérable ! Ils vont être teeeeellement déçus quand tu leur diras que tu n’as pas retrouvé le Panji de la Fusion… Hi hi hi… Hi hi hi ! hic

Vous retourner voir les dragons, le cœur battant.




Dialogue si vous êtes associés à Yamagi,

Kitsou mystérieux :
Aaah… hic Hi hi hi ! Je vous apprécie bien, tous les deux… hic Votre choix va forcément porter préjudice au dragon… Hi… Hihihi ! J’adore ça ! hic

Vous l’ignorer.

hic Je suis de votre côté, moi… Tu ne devrais pas m’ignorer comme ça ! hic Enfin bon, pour réussir à lui soutirer son œuf, tu auras besoin du Panji de la Fusion. hic Je me demande bien où il est… ricane d’un air moqueur

Yamagi :
Qui était ce kitsou ? Je n’en avais jamais entendu parler.

Vous n’en avez aucune idée mais vous le trouvez louche.

ricane Eh bien… c’est peu dire. Mais qu’est-ce que c’est que cette histoire de Panji de la Fusion ?

Vous lui expliquer votre situation.

Je vois… les dragons restent en colère si vous rentrez bredouille.

Vous acquiescer en vous pinçant les lèvres.

J’ai peut-être une idée. Comme vous le savez, j’excelle dans la calligraphie. Je peux tenter quelque chose qui devrait fonctionner…

Vous lui demander quel est son plan.

Je ne sais pas si vous connaissez cette légende, mais les dragons sont souvent très… imbus d’eux-mêmes. Si j’utilise mon Panji de l’Illusion sur vous pour lui faire voir son reflet à votre place, je pense que ce sera très simple de l’amadouer.

Vous accepter sans broncher.


Retournez voir les deux dragons aux coordonnées [19;-36].

Dialogue si vous êtes associés à Tiliwan

Imagiro :
Tu as retrouvé le Panji permettant à Imagiro et Orukam de retrouver leur forme originelle ?

Vous avouer honteusement n’avoir aucune piste.

Orukam :
SSSSSSH ! IMAGIRO ET ORUKAM AVAIENT CONFIANCE !

Vous vous faites tout petit.

se calme difficilement Ssssh… Des bribes de mémoires sont revenues à Imagiro et Orukam… La Fusion est ce qui relie le noir et le blanc, le mensonge et la vérité… La dimension d’encre et de papier. Sssss…

Ssssi tu vas dans la dimension, peut-être trouveras tu la réponse… Ssssh… C’est là-bas que le rituel aura lieu… Va voir le vieil homme qui a entendu l’appel d’Imagiro la dernière fois. Ssss…


Dialogue si vous êtes associés à Yagami

Imagiro :
vous regarde avec passion Imagiro, Orukam… Beauté et laideur, noir et blanc… Oui, bientôt, vous serez réunis et ces notions ne feront plus qu’Un.

Vous tentez d’imiter la voix d’Orukam et leur annoncez votre échec.

Le Panji de la Fusion… Nous le cherchons, hélas, nous ne le retrouvons pas. Peut-être se trouve-t-il là où tout a commencé… Là où nous sommes nés, là où tout ne fait qu’Un.

À côté d’Imagiro, l’air tremble et frémit. Vous vous sentez soudainement soumis à une force titanesque ; vous sentez la magie qui vous entourait jusqu’ici se dissiper. Orukam semble avoir vu rapidement clair dans votre petit jeu.

Orukam :
SSSSSSSSSSH ! IMAGIRO EST TROP BON ET NAÏF !

Vous vous recroquevillez

TU NOUS AS TROMPÉS ! SSSSS ! tremble de colère

Vous tentez de vous excuser platement pour ce que vous avez fait.

ORUKAM EST DÉÇU, TRÈS DÉÇU !

Vous sentez votre corps trembler.

Imagiro :
d’une voix plus apaisante (Ter)Mas… effect… Imagiro et Orukam te faisaient confiance. Pourquoi avoir essayé de nous tromper ?

Vous avouez que vous vous sentiez trop honteux de votre échec.

Nous avons un intérêt à être patients vis-à-vis de toi. Tu es notre espoir de ne redevenir qu’Un, mais aussi notre désespoir… Nous t’aurions aidé dès le départ. Tu aurais dû être honnête.

Vous présentez vos excuses et dite que ça ne se reproduira plus.

Voir son reflet, son jumeau, a cependant ramené des bribes de souvenirs à Imagiro. Le souvenir que le Panji de la Fusion se trouve depuis bien longtemps là où l’encre et le papier cohabitent…

Vous leurs demandez s’il parle bien de la dimension d’encre et de papier.

Oui. Là où tu as rencontré Imagiro pour la première fois. C’est là-bas que nous fusionnerons. Imagiro et sa moitié. Imagiro et son rival…


Allez aux coordonnées [20,-27] pour voir Grandapan.

Commencez par aller aux coordonnées [30,-39] pour vous rendre dans la dimension d’encre et de papier.

Vous y retrouvez votre ami, le Kitsou mystérieux.

Allez parler au chaman aux coordonnées [21,-26].

Rendez-vous aux coordonnées [30,-42] dans le plan matériel et entrez dans les ruines.

Vous y retrouvez Shi qui vous accueille (trop) chaleureusement. Une créature effrayante se trouve derrière lui.

si vous êtes associés à Tiliwan

Bander les yeux de tous les Kitsous de l’île.

si vous êtes associés à Yamagi

bander les yeux de tous les Kitsous de l’île.

Vous devez bander les yeux des Kitsous. Vous les retrouverez aux positions suivantes :

si vous êtes associés à Tiliwan

Retournez la voir avant d’e vous rendre au coté du Nocher

si vous êtes associés à Yamagi

Vous le retrouvez directement a vos coté près de du Nocher

Rendez vous sur la carte du Nocher sur le plan Astral.
Le Kitsou mystérieux vous y retrouve également !

Un combat se lance alors (réalisable seul uniquement )

Vous avez un système de confusion par quart de tour sens horaire(Pi/2) si vous lancez un sort, il touchera une cible décalée d’un quart de tour comparé a vous.

Situation

  • Tonneaux fermentés : Chaque tonneau a un état fermenté 1, sauf un qui a un état fermenté 2.
  • Téléportation : La Manifestation de Pandawa se téléporte sur un des tonneaux à son tour, généralement le plus proche de lui dans votre direction. Le tonneau utilisé pour la téléportation sera le fermenté 2 au prochain tour.
  • Confusion horaire : Vous avez de base une confusions d’un quart de tour sens horaire.
    • Si le Pandawa vous frappe, une autre confusion s’ajoute à la première.
    • si vous renversez un tonneau (sort lait de bambou ) pour 2 tours
  • Capacité spéciale : Le Pandawa fait des dégâts en téléportant un tonneau sur vous.
  • Danger supplémentaire : Les dommages de poussés sont dangereux, évitez de raser les murs.

Sorts a votre disposition

  1. Kitsaoul
    • PA : 1
    • PO : 0
    • Effet : Repousse de 2 cases, octroie des PM et pousse autour du caster de deux cellules.
    • Intervalle de relance : 2 tours
  2. Kitsoin
    • PA : 1
    • PO : 0
    • Effet : Soin de 30% des PV max.
    • Intervalle de relance : 5 tours
  3. Petite frappe
    • PA : 1
    • PO : 1
    • Effet : Inflige 100 dommages Neutre aux cibles dans l’état « sobre ».
    • Intervalle de relance : 1 tour
  4. Lait de bambou
    • PA : 1
    • PO : 1
    • Effet : Crée un glyphe aura en cône qui rend sobre la Manifestation de la déesse Pandawa et retire la confusion horaire initiale.
    • Limitation par tour par cible : 1
  5. Attirance pour la boisson
    • PA : 1
    • PO : 1 – 5
    • Effet : Attire un tonneau de shaké jusqu’à la case ciblée. En ligne uniquement.
    • Intervalle de relance : 1 tour

Conseils Stratégiques

  • Évitez les tonneaux : Essayez de ne pas frôler les tonneaux pour éviter d’ajouter des confusions horaires supplémentaires.
  • Anticipez la téléportation : Préparez-vous à la téléportation de la Manifestation de Pandawa, surtout en ce qui concerne le tonneau fermenté 2.
  • Surveillez les dopous : Soyez conscient des dangers mortels des dopous et évitez de raser les murs pour minimiser les risques.

Vous reparlez a Katamashii

Rendez vous au cimetière de l’oubli.

Tapez sur les deux réceptacles pour faire apparaitre les dragons

Effectuez le panji de la fusion

FIN pour les alliés à Tiliwan

Imagirorukam :
Après un long détour, et un naufrage sur les récifs du passé… me voici rentré chez moi.

Vous vous étonnez de votre voix parfaitement calme.

Nous nous rencontrons enfin. Je te dois beaucoup. Même si ma gratitude n’est rien en comparaison de toute l’aide que tu m’as apportée, je te remercie. Sans toi, je serais toujours déchiré, incapable de réunir les deux parties de mon âme… Incapable d’agir pour sauver Pandala et ce monde du funeste destin qui vous attend.
Renaître m’a demandé toute mon énergie. Hélas, je crains de ne pas pouvoir te parler beaucoup plus longtemps. Tu es le gardien du Domakuro et du Dorigami. Tu es donc le gardien du Dofus Tacheté. Il est l’aube et le crépuscule de ce jour. Il sera sa nuit, ses vestiges, et son avenir.
Je dois me reposer, à présent. Retrouver mes rêves et ma mémoire. Je ne me réveillerai que lorsque je devrai jouer mon rôle face à la tempête. Le Wukin et le Wukang ne te quitteront jamais… et je te serai éternellement reconnaissant.

Que va-t-il advenir de l’île de Grobe ?

Orukam te l’a dit. Je n’agirai pas sur l’ordre des choses, ni sur Pandala, ni sur l’île de Grobe. Bien et mal doivent cohabiter. Justice et injustice. Mensonge et vérité.

Que voulez-vous dire par là ?

Il n’y a que de cette manière que les souffles s’harmonisent parfaitement, Les esprits et Pandaliens se sont habitués à de nombreuses années d’anomalie, et les choses sont enfin rentrées dans l’ordre.
Maintenant… Je vais laisser Daoh s’occuper de me protéger. Lorsque je rouvrirai les yeux, je penserai à toi.


Yamagi :
agite le poignet avec vigueur au-dessus de son parchemin Je suis désolé, mais il faut que tu me donnes ce Dofus ! Et comme je sais très bien que tu refuseras, je n’ai pas le choix !

Vous foncez dans sa direction.

le visage empli de désespoir
Je… Je suis désolé !


Générale Tiliwan :

Yamagi :
Tili… wan…

Je savais… Je savais que te donner cette arme était le meilleur choix que j’aie pu faire… de toute mon existence…

Quelle ironie, se faire tuer par sa propre arme…

Tiliwan, Merci d’avoir mis fin à ma folie… et à ma souffrance…

Vous ouvrez la bouche et vous vous apprêtez à lui répondre.

Générale Tiliwan :
J’ai détruit son âme, mais l’écho de son corps demeure. Comme une coquille vide… C’était sûrement la volonté de ma lame. De notre lame.

Vous la remerciez de vous avoir sauvée.

C’était mon devoir. baisse la tête

Vous demandez comment elle a réussi à venir ici.

Je me suis démêlée pour trouver tous ceux qui t’avaient aidée sur ton chemin. Jizonawa, le Grandapan, Kitako… grâce à eux tous, j’ai pu arriver jusqu’ici.

Vous demandez comment elle va.

C’est difficile à dire. Je suis… heureuse qu’on l’ait arrêtée à temps et que le dragon soit revenu à sa forme d’origine.

Vous la réconfortez

C’est… C’est gentil.

Mais… je dois rester droite et forte. Toute ira bien, ne t’en fais pas pour moi.

Jizonawa te cherchait, tu devrais aller le voir.
Quant à moi… je vais rester un petit moment ici. Le temps que mon corps m’autorise à rester sur ce plan.

Vous partez alors voir Jizonawa.


FIN pour les alliés à Yamagi

détails manquant, je suis allé trop vite.

Sebastopolde

Yamagi :
Nous avons commis une grosse erreur. Tout est ma faute, je suis désolé.

Vous dites que vous voyez une alternative.

surpris Hein..? Laquelle ?

Vous pointez la lueur du doigt.

Non… Tu n’oserais pas faire ce que je pense..?

Vous lui intimez de voler le Dofus au dragon.

Je… Tu… Tu es sûr ? Malgré ce qu’il vient de te dire..?

Vous répondez que c’est la seule solution.

C’est vrai qu’après tout ce que nous avons traversé…
nous ne pouvons plus vraiment reculer…
il prend un air déterminé Je t’aiderai, dans ce cas. Compte sur ma calligraphie.


Epilogue Tiliwan

Vous retrouvez Jizonawa qui s’était inquiété de votre sort.
il vous fait par de son avancement dans l’apprentissage de la calligraphie

détails manquant, je suis allé trop vite.

Sebastopolde

Souhaitez lui bon courage pour terminer la quêté.

Epilogue Yamagi

Yamagi :
Mon cœur bat à toute vitesse… On a réussi ! sourit de toutes ses dents

Vous lui tapez dans la main.

Pourquoi..? Pourquoi il ne se passe rien..?

Vous avancez que le Kushadokuro aurait très bien pu mentir.

Non… Ce n’est pas possible… Il n’a pas pu me faire ça après ce que j’ai fait pour lui…

Vous lui annoncez qu’il a bel et bien été trompé.

J’ai été aveuglé par mon désir… J’ai… Je suis faible… Tellement faible… Comment ai-je pu croire le Mal incarné..?

Vous dites que vous le comprenez.

Je m’en veux… Je m’en veux terriblement. Et je sais que je suis impardonnable…

Je sais ce qu’il me reste à faire. Je sais que je ne pourrai jamais expier mes péchés. Mais… je vais faire de mon mieux pour rendre la vie des esprits de Grobe plus agréable malgré la situation.

Vous lui demandez ce qu’il compte faire.

Je suis un calligraphe astral de longue date. Je connais beaucoup de Panji. Des Panjis bien assez puissants… pour le retenir, lui. Le Kushadokuro. Quitte à vouer mon existence entière à le tenir captif.

Vous demandez s’il est vraiment prêt à faire ça.

Je le suis. J’ai été trop avide. Alors que mon existence en tant qu’esprit depuis tant d’années était déjà une bénédiction… Je n’aurais jamais dû en demander plus. Si je peux aider Jizonawa dans sa tâche et la rendre plus simple pour le bonheur de tout le monde, alors je le ferai.

Je n’oublierai jamais tout ce que vous avez fait pour moi. C’est une façon de vous montrer que je vous suis redevable. Je finirai sûrement par disparaître à force de me battre contre lui, mais… ce n’est qu’une question de temps. Ce sera lui, ou moi. Merci pour tout. Partez avant que le dragon ne se réveille.

Rendez vous une carte plu haut au zap de Grobe pour parler a Tiliwan

Générale Tiliwan :

ferme les yeux Tu m’as sincèrement déçue. Aider un criminel. Un meurtrier…

Vous lui dites que le Kushadokuro ne devrait plus être gênant pour un moment.

Tu dis… que Yamagi s’est proposé pour retenir le yōkai qui menace les esprits de disparaître ? pose une main sur son front Je… ne sais plus quoi penser.

Vous assurez qu’il ne tuera plus personne.

J’espère pouvoir te croire. Mais ça me semble tellement… inimaginable que tu aies pu aider quelqu’un qui a tué tant d’innocents…

Vous donnez les raisons énoncées par Yamagi.

reste silencieuse… Ce ne sont pas… des excuses. Je sais qu’il le sait. Et je sais que tu le sais. Mais… merci de m’avoir donné ses raisons. Peut-être que j’aurai moins de mal à accepter. Un jour, j’aurai l’occasion de le revoir et de lui parler de moi-même de tout ça. Je l’espère.

Merci d’avoir aidé les dragons. Même si tes actes me déçoivent et sont questionnables, au moins… tu as accompli le devoir qui t’a incombé. Nous nous reverrons.